Histoire



A la fin des années 1980, deux bourguignons, Jacques Seysses fondateur du Domaine Dujac, et Aubert de Villaine, associé à un ami parisien, Michel Macaux, partent à la recherche de vignes dans le sud de la France. Le projet est fondé sur leur conviction que l'on peut produire de grands vins en Provence.

Après beaucoup de recherche, ils découvrent à la fin de l'année 1989, le Domaine du Logis-de-Nans, une propriété dans le Var, à l'est d'Aix en Provence.

C'est un coteau, exposé plein sud, avec un terroir argilo-calcaire, légèrement en altitude qui attire les trois amis. Ce sol, riche en calcaire et pauvre en matière organique, présente à leurs yeux un très fort potentiel pour la viticulture.

La propriété est renommée "Triennes" en l'honneur des triennia, bacchanales qui se déroulaient tous les trois ans sous l'empire romain. Le préfixe "tri-" rappelle les trois associés-propriétaires d’origine.